Management

Entreprendre tout seul, ce n'est pas forcément en solitaire

11/02/2019
Entreprendre en solo mais pas en solitaire
Ingénieur de formation, Pascal Grémiaux a lancé en 2006 Eurécia, éditeur d'un logiciel RH à destination des PME. S'il a toujours voulu rester seul maître à bord, il s'est très vite entouré pour ne pas tomber dans le piège de la solitude du dirigeant et se donner les moyens de grandir.

Eurécia revient de loin. En 2008, touchée par l'onde de choc de la crise des « subprimes », la PME éditrice d'un logiciel RH a bien failli mettre la clef sous la porte. Dix ans plus tard, tous les voyants sont au vert. Forte d'une croissance de 33 % pour le dernier exercice et d'un portefeuille clients de 10.000 entreprises réparties dans 62 pays, l'entreprise aux 55 salariés est en train d'en recruter une vingtaine supplémentaire.

Une belle victoire pour Pascal Grémiaux dont l'idée d'équiper les PME en SIRH (système d'information en gestion des ressources humaines) n'avait pas franchement suscité l'enthousiasme chez ses interlocuteurs en 2005. L'ingénieur avait décidé de se lancer malgré tout. « Créer mon business était un challenge très personnel au départ. J'avais envie d'agir plutôt que subir, de me prouver que je pouvais entreprendre. »

Se pose alors la question de se lancer seul ou à plusieurs : « J'ai eu l'idée de m'associer avec un commercial pour pouvoir aller plus vite en me reposant sur ses compétences. Mais être à deux entraîne des risques de conflit, de blocage, au point, parfois, de mettre en péril la boîte. » Pascal Grémiaux décide alors de se lancer sans associé. « Entreprendre en solo donne un sentiment d'indépendance, de liberté. Ma boîte, c'est 'mon bébé' », s'enthousiasme-t-il. L'entrepreneur souligne la rapidité des prises de décision. Au risque de faire des erreurs : « J'ai appris à prendre des coups. Le risque d'isolement est réel pour le dirigeant. Il faut organiser sa vie sociale et familiale. »

Rencontrer ses pairs dans les réseaux

Un démarrage d'autant plus difficile que le marché tarde à mordre… et que la conjoncture se retourne. Deux ans après son lancement, Eurécia subit donc de plein fouet la déflagration de la crise des « subprimes ». Au bord de la faillite, l'entrepreneur joue sa dernière carte et met sa maison en vente. « C'était mon dernier jocker mais comment vendre en pleine crise immobilière ? » se souvient-il. Il parvient finalement à faire décoller son business et conserve son bien. Moralité ? « Entreprendre seul, c'est comme faire le tour du monde en solitaire, lance-t-il. En réalité, il y a dix personnes qui travaillent au port ! Pour réussir, une entreprise doit passer par le collectif. Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin ! »

Pascal Grémiaux s'est en effet, dès la création de l'entreprise, entouré de stagiaires pour l'épauler. Il est aussi aller chercher de l'aide à l'extérieur : « Il ne faut pas hésiter à échanger, confronter ses idées avec des coachs ou des experts pour construire des décisions. » Mieux encore, Pascal Grémiaux recommande d'échanger avec des pairs qui partagent des problématiques similaires. A titre personnel, il participe activement aux réseaux Tech In France et Digital Page. « Pour accélérer, il est essentiel de bien s'entourer pour éviter de s'enfermer dans ses illusions ou ses certitudes. Le réseau permet de se faire titiller, challenger ses idées ! » insiste-t-il.

Aujourd'hui, le dirigeant souhaite donner une nouvelle impulsion à son entreprise. Il a acquis le domaine de Fages, à Castanet-Tolosan, dans lequel il a érigé les nouveaux locaux d'Eurécia incluant des espaces de détente pour les salariés. Le PDG projette de recruter 80 nouveaux collaborateurs à horizon 2023. Il sera alors moins seul que jamais !

Ophélie Colas Des Francs, Les Echos
<div class="encadre"> <ul> <li class="encadre_texte"> <a class="LIEN_EXTERNE" href="https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/efficacite-personnelle/savoir-s-entourer-pour-rompre-la-solitude-du-chef-d-entreprise-304378.php" target="_blank">Savoir s'entourer pour rompre la solitude du chef d'entreprise</a></li> <li class="encadre_texte"> <a class="LIEN_EXTERNE" href="https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/efficacite-personnelle/10-astuces-pour-briser-la-solitude-du-chef-d-entreprise-211632.php" target="_blank">10 astuces pour briser la solitude du chef d'entreprise</a></li> <li class="encadre_texte"> <a class="LIEN_EXTERNE" href="https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/aides-reseaux/0600557414695-viviane-de-beaufort-les-femmes-ont-besoin-de-se-retrouver-entre-elles-en-reseau-326845.php" target="_blank">Viviane de Beaufort : « Les femmes ont besoin de se retrouver entre elles en réseau »</a></li> </ul> </div> <p>&nbsp;</p>