Financement

Sowefund : Fundtruck, le concours avec crowdfunding au menu

17/06/2015
Sowefund : Fundtruck, le concours avec crowdfunding au menu
Tout le monde en route ! Sowefund, la plateforme de crowdfunding, lance son premier concours où les start-up devront défendre en public leurs projets … en food truck.

« Au lieu de servir des menus, nous allons servir des projets de start-up », explique Benjamin Wattinne, co-fondateur et directeur général de Sowefund, la plateforme de financement participatif destinée aux entreprises françaises les plus prometteuses (start-up, PME…). Son nouveau projet ? “Fundtruck”, un concours qui permettra aux entrepreneurs de sillonner Paris dans un food truck- véhicule équipé d'installation pour la cuisson et/ou la préparation et la vente d'aliments et de boissons - afin de présenter leurs projets auprès du public et des investisseurs. « Nous avons voulu décloisonner le concept du pitch qui peut paraître intimidant en le rendant plus ludique et informel tout en gardant son esprit de sérieux », résume Benjamin Wattinne. Tous les domaines sont concernés que ce soit, par exemple, le numérique ou l'alimentaire.

Sélection des vingt meilleurs projets

En pratique : lancé officiellement le 3 juin, le concours est actuellement en phase d’appel à projets. Toutes les start-up ou PME à la recherche de financement ou de re-financement (pour un deuxième ou troisième tour de table) allant de 100.000 à 5 millions d’euros sont invitées à postuler en s’inscrivant sur fundtruck.com. Le concours se clôture le 7 septembre à minuit.

Pendant cette période, les internautes sont encouragés à voter pour les meilleurs projets. A la fin de l’été (aux alentours du 10 septembre), vingt d’entre eux seront sélectionnés. Les entrepreneurs vont, au cours d’une étape (une journée), s’arrêter dans quatre endroits différents et symboliques tels que, par exemple, le Palais Brongniart, place de la Bourse. Pour permettre aux vingt qualifiés de faire leur “roadshow”, cinq dates et cinq parcours étalés sur un mois ont été programmés.

Soutien de “mentors”

« Il y aura quatre start-up et PME par camion, poursuit Benjamin Wattinne. Leurs fondateurs auront trois minutes pour expliquer leurs activités et leurs besoins en financement. Le public pourra leur poser des questions et voter pour l’initiative qui leur semblera la plus innovante ». Entre les étapes, des “mentors” tels que Céline Lazorthes (Leetchi), Tatiana Jama (Selectionnist), Olivier Mathiot (Price Minister/France Digitale) ou Pierre-Henri Deballon (Weezevent) conseilleront les entrepreneurs sur leur stratégie, leur concept et leur façon de se présenter.

Cercle vertueux

Le bénéfice est également d’approcher les fonds d’investissement et les réseaux de business angels les plus importants. Dans la liste, on y trouvera, entre autres, Alven Capital, Ventech, Serena Capital, Banexi Ventures, CapHorn Invest ou Hi Innov. Au terme de ces parcours, les cinq meilleures entreprises se présenteront une dernière fois devant le jury final qui désignera le grand gagnant. Benjamin Wattinne de conclure : « Il y aura bien sûr des prix. Mais le plus important sera les bénéfices que chacun tirera de ce concours. Les entreprises profiteront d’une certaine visibilité, s’entraineront à bien vendre leurs projets et peut-être à les voir financer. Du côté des investisseurs, il s’agira de détecter les “pépites” de demain sur lesquelles ils auront envie de miser et d’accompagner».

 

Marina Al Rubaee, Les Echos
Financement