International

Les opportunités au Maroc : le point de vue d'un spécialiste

Les opportunités au Maroc : le point de vue d'un spécialiste
Idriss BENSMAIL, Membre du Directoire en charge de la Banque d'Entreprise (BMCI) du Groupe BNP Paribas, nous donne son point de vue sur les différents enjeux liés à l’implantation d’une PME française au Maroc.

1. Quel secteur économique propose actuellement les opportunités les plus intéressantes aux investisseurs étrangers ? Et notamment aux entrepreneurs français ?

Je ne me focaliserai pas sur un secteur précis : à mon sens tout porteur de projet, permettant un transfert de technologie, et désireux de développer ses affaires sur notre marché, est le bienvenu au Maroc. Notre pays a mis en place de nombreuses mesures afin d’améliorer le climat des affaires, en permettant de renforcer la concurrence et la transparence.

J’ajouterai que les entrepreneurs français (plus de 650 entreprises françaises sont implantées au Maroc) disposent de plusieurs atouts : la langue et le cadre juridique (droit basé sur le droit français) ; une culture et des références communes ainsi qu’une très bonne dynamique industrielle sur les métiers de "demain" (énergies renouvelables, aéronautique, automobile, offshoring, télécoms...).

2. Quelles sont les zones géographiques les plus prisées et pour quelles raisons ?

Ce sont celles situées sur l’axe : Tanger, Rabat, Casablanca et El Jadida (Jorf Lasfar). L’intérêt de ces pôles urbains côtiers est qu’ils sont dotés d’une infrastructure portuaire de niveau international et qu’ils disposent d’une main-d’œuvre qualifiée.

Par ailleurs, le Maroc a fait un grand effort d’internationalisation en se concentrant sur « les métiers mondiaux du Maroc » (MMM), où le pays présente des avantages compétitifs, et qui se déclinent en deux catégories : les métiers traditionnels (textile-cuir et agroalimentaire) et les nouveaux métiers orientés vers les investissements directs étrangers (IDE) – électronique, automobile, aéronautique, offshoring – qui bénéficie de la création de plusieurs plateformes régionales intégrées (P2I) pour accueillir les investisseurs.

La création de zones franches un peu partout dans les grandes villes (Casanearshore, Tanger Med, Kenitra Shore..) ont séduit beaucoup d’entreprises d’envergure mondiale. Le cadre y est stable et ces zones ouvrent droit à des avantages fiscaux.

Parallèlement au développement de ces zones franches, un programme de réalisation de zones d’activité économique est mis en place accompagné d’une réhabilitation de plusieurs zones industrielles (tel que Casa Finance City ou encore la zone de Sapino). L’objectif principal étant de permettre aux régions de renforcer leur potentiel industriel et de développer les métiers à valeur ajoutée.

3. Quelles spécificités économiques ou culturelles faut-il anticiper pour réussir son implantation au Maroc ? Quels sont les « pièges » à éviter ?  

Le Maroc est un pays qui jouit d’un dynamisme économique particulièrement vigoureux et propose un cadre d’investissement attractif avec un fort potentiel de développement. Tous les efforts sont mis en place par les responsables du pays pour offrir un cadre sain et propice aux affaires.

Au Maroc, le principe de base est celui de la liberté d’établissement et un associé local n’est pas requis. Néanmoins, comme dans tout pays, il faudra bien s’entourer et miser sur l’appui et la confiance en vos partenaires locaux (banque, conseil …).

4. Si vous n’aviez qu’un seul et unique conseil à donner aux entrepreneurs français souhaitant s’implanter au Maroc, que leur diriez-vous ?

Avec un rating de BBB-, le Maroc se distingue grâce notamment à sa stabilité politique, sécuritaire et a enregistré une croissance de 4,9 % en 2015. Il se positionne également comme une plateforme d’exportation à travers les différents accords de libre-échange signés avec l’Europe, les États-Unis ou encore le Moyen Orient...

Enfin, le Maroc développe, depuis plusieurs années, une politique africaine (développement Sud-Sud) ambitieuse à plusieurs niveaux et son positionnement stratégique en tant que hub vers l’Afrique subsaharienne lui vaut aujourd’hui sa grande attractivité.

Je n’aurai donc qu’un seul conseil : ayez confiance et rejoignez-nous !

Propos recueillis par Stéfanie Molter, Les Echos Publishing

International
International

Entreprendre au Maroc

entreprendre-au-maroc
Septième puissance économique du continent africain, le Maroc connait, depuis une dizaine d’années, une croissance notable. Ayant démontré sa capacité de résilience face à la crise économique et financière mondiale, le royaume chérifien se caractérise aujourd’hui non seulement par sa stabilité macro-économique, mais aussi par l’essor d’un marché intérieur florissant. Fort de sa position privilégiée entre l’Afrique et l’Europe, de ses nombreux secteurs porteurs et de sa main-d’œuvre jeune, dynamique et relativement peu coûteuse, le Maroc offre une destination de premier choix aux PME étrangères – et notamment françaises – en quête de nouveaux relais de croissance. Un dossier rédigé par Stéfanie Molter des Echos Publishing.
Tous les articles du dossier
Les autres dossiers du mag
Optimiser le pilotage de votre entreprise
Vie de l’entreprise

Novembre 2018

Les opportunités au Maroc : le point de vue d'un spécialiste
International

Août 2018