International

Quelles aides pour s’installer aux États-Unis ?

aides pour s'implanter aux Etats-Unis
En plus de ses nombreux attraits économiques, qui ne manquent pas de séduire les entreprises tricolores en quête de nouvelles opportunités au-delà des frontières françaises et européennes, les États-Unis offrent un certain nombre d’avantages et de services aux investisseurs internationaux, traditionnellement bien accueillis dans le pays. Entre incitations fiscales, prêts à long terme et subventions de financement, l’État fédéral – soucieux de préserver la compétitivité de l’économie nationale – n’hésite pas à encourager activement la création de nouvelles entreprises sur le territoire nord-américain.

Un cadre accueillant et de multiples programmes de soutien

Aux États-Unis, les investissements étrangers sont très favorablement accueillis et les entrepreneurs disposent, en général, d’une ample liberté de gestion. Force est de constater qu’il existe même une certaine compétition entre régions, États et villes souhaitant augmenter leur compétitivité en attirant de nouveaux investisseurs à travers des avantages et des services toujours plus attractifs. Sans surprise, les formalités particulières auxquelles sont soumis les entrepreneurs internationaux sont ainsi non seulement peu nombreuses, mais aussi relativement peu contraignantes et se limitent souvent à une déclaration d’investissement adressée à l’administration compétente.

Au niveau fédéral, il existe un certain nombre d’incitations et de programmes, gérés par l’organisme gouvernemental Invest in America et accessibles aux investisseurs internationaux, dont la plupart sont répertoriés dans ce guide. Parmi les agences fédérales pouvant apporter de l’aide aux sociétés étrangères figurent notamment l’EDA (Economic Development Administration), qui offre de prêts à long terme avec des taux préférentiels ou encore la SBA (Small Business Administration), qui propose non seulement des conseils, mais aussi des solutions de financement ainsi que des garanties pour des prêts contractés par des PME

Une fiscalité complexe, mais souvent favorable aux entreprises

Connue pour être relativement complexe, la fiscalité américaine se compose de trois couches : l’impôt fédéral (Federal Tax), l’impôt de l’État (State Tax) et l’impôt local (Local Tax). Si toutes les sociétés sont soumises à l’impôt fédéral, l’impôt de l’État et l’impôt local peuvent varier d’un lieu à l’autre, en fonction de la réglementation en vigueur. Ainsi, certains États et municipalités offrent aux nouvelles entreprises des avantages fiscaux intéressants, comme, par exemple, des crédits d’impôt fondés sur le montant des investissements et le nombre de nouveaux emplois créés, tout comme des exonérations (ou abattements) portant sur les impôts sur les ventes, les impôts fonciers ou encore les impôts sur les stocks

Il existe, par ailleurs, un certain nombre de zones fiscales privilégiées, visant à stimuler la croissance et le développement économique d’une région spécifique en encourageant l’installation de nouvelles entreprises, américaines ou étrangères. Nombreuses notamment dans l’État de New Jersey ou encore en Louisiane, ces Urban Enterprise Zones (UEZ) offrent, en effet, des avantages intéressants, non seulement au niveau des infrastructures, mais aussi au niveau réglementaire (crédits d’impôt, exemptions fiscales sur certains investissements, abattements sur les impôts sur les ventes, subventions et aides financières prioritaires, pour n’en citer que quelques-uns).

D’autres appuis efficaces pour élargir votre réseau aux USA

Au-delà des nombreux dispositifs de soutien proposés par l’État fédéral et par chacun des 50 États américains, il existe bien évidemment d’autres intermédiaires, programmes et réseaux pouvant venir en aide aux entrepreneurs français souhaitant tenter leur chance Outre Atlantique. Parmi eux, le réseau CCI France International et ses 20 chambres implantées à travers tout le territoire américain. Que ce soit pour une étude de marché, une mission de prospection, la réalisation de supports de communication ou pour le recrutement de futurs collaborateurs, les Chambres de commerce et d’industrie peuvent, par leur connaissance du pays et de la règlementation locale, apporter des conseils plus que précieux.

De même, d’autres dispositifs comme le programme d’accélération Ubi i/o, organisé par la Banque publique d’investissement Bpifrance, ou encore le réseau French Tech et ses Hubs de San Francisco et de New York (labélisés par l’État français) peuvent offrir des points d’entrée simplifiés à l’écosystème entrepreneurial local. Au-delà de l’aspect fédérateur, ils apportent aux entrepreneurs français désireux de s’implanter aux États-Unis un certain nombre de clés nécessaires au décryptage du monde des affaires américain et peuvent de ce fait constituer des intermédiaires très efficaces pour développer son réseau – de partenaires et, pourquoi pas, de futurs clients – sur place.

Rédigé par Stéfanie Molter, Les Echos Publishing

International
International

Entreprendre aux Etats-Unis

Quelles aides pour s’installer aux États-Unis ?
Première puissance économique mondiale avec un PIB de 19,4 milliards de dollars (2017), les États-Unis disposent également du marché intérieur le plus dynamique de la planète, réunissant 325,7 millions de consommateurs sur plus de 9 857 000 km² : un territoire immense, maîtrisé par un réseau de transport performant, et riche en ressources naturelles. Mais ce n’est pas tout ! Dotés d’une main d’œuvre cosmopolite et hautement qualifiée, les States se placent également à la pointe de l’innovation et du progrès technologique. De quoi susciter la convoitise des entreprises françaises ! Entre la compétitivité de son économie et la flexibilité de son marché du travail, le pays de l’Oncle Sam offre, en effet, des opportunités intéressantes dans de nombreux secteurs clés. Un dossier rédigé par Stéfanie Molter des Echos Publishing.
Tous les articles du dossier
Les autres dossiers du mag
Quelles aides pour s’installer aux États-Unis ?
Vie de l’entreprise

Mai 2019

Quelles aides pour s’installer aux États-Unis ?
International

Mars 2019

Optimiser le pilotage de votre entreprise
Vie de l’entreprise

Novembre 2018