International

Une économie polonaise en bonne santé, des secteurs attractifs

drapeau polonais
Malgré son passé mouvementé, la Pologne se positionne aujourd’hui parmi les économies les plus dynamiques et les plus solides d’Europe. Premier partenaire commercial de la France en Europe centrale et orientale, le pays ne manque pas d’attraits et offre des opportunités intéressantes aux entreprises tricolores en expansion !

De la chute du Mur de Berlin à la crise des années 2000

Passée quasiment sans transition d’un pays communiste à une république parlementaire et d’une économie planifiée à une économie de marché, la Pologne a su relever le défi et s’inscrit aujourd’hui parmi les premières puissances économiques de l’Union européenne. Après des années marquées par une politique de libéralisation économique, une lutte contre l’inflation et des efforts de maîtrise budgétaire, la situation économique du pays s’est progressivement renforcée, notamment grâce à son intégration à l’Union européenne (UE) en mai 2004. Aujourd’hui, la Pologne n’a plus rien à envier à ses voisins européens !

Dans une Europe qui peine à retrouver son niveau d’avant crise, la Pologne a su éviter la récession et conserver sa stabilité économique. Seul pays membre de l’UE ayant réussi à maintenir une croissance positive depuis l’année 2008, la Pologne affiche aujourd’hui une économie en bonne santé. Avec un PIB de plus de 471 milliards de dollars en 2016 (1) (faisant d’elle la 6e puissance économique de l’UE) et un taux de croissance de 3,2 % prévu pour 2015 (3,5 % sont envisagés à l’horizon 2017, d’après les derniers chiffres de la Banque Mondiale (2)), la Pologne joue désormais dans la cour des grands.

Un marché attractif et une économie diversifiée

Avec plus de 38 millions de consommateurs (dont 29 % âgés de moins de 18 ans) la Pologne constitue le premier marché en termes de population mais aussi de pouvoir d'achat en Europe centrale. Le pouvoir d’achat de la population est en constante augmentation depuis plusieurs années, et la consommation affiche un niveau soutenu. Mais ce n’est pas tout !
Avec 38 % du total des exportations de la zone et 30 % des importations, la Pologne représente également le principal partenaire économique et commercial de la France en Europe centrale et balte (3).

L’économie polonaise se caractérise, quant à elle, par sa diversification. L’agriculture emploie moins de 13 % de la population active et contribue à environ 3,5 % du PIB. Parmi les principales productions, on compte le seigle, les pommes de terre, le blé ainsi que les produits laitiers. Relativement riche en ressources naturelles, la Pologne fait partie des grands producteurs de charbon, de soufre, de cuivre, de plomb et de zinc.
Contribuant à plus de 30 % du PIB, l’industrie manufacturière représente le moteur de l’économie polonaise. Les secteurs traditionnels comme la sidérurgie et la construction navale étant en déclin, la fabrication de machines, l’automobile, l’aéronautique, l’agro-alimentaire et le bio, les transports, l’industrie du bois et du meuble, l’environnement, les télécommunications et les technologies de l’information peuvent aujourd’hui être considérés comme les principaux secteurs industriels du pays.

Sans oublier le secteur tertiaire qui, en pleine expansion, contribue à plus de 65 % du PIB. Parmi les secteurs en pleine croissance : l’hôtellerie, le tourisme, les services aux collectivités et la logistique.

Une situation géographique stratégique et un environnement propice aux affaires

Or, si la Pologne figure aujourd’hui à la 13e place des pays jugés les plus attractifs par les entreprises transnationales, comme l’indique le rapport 2014 de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED)(4) , cela ne tient pas uniquement à la stabilité de son économie. La Pologne offre, en effet, des atouts non négligeables aux entreprises qui choisissent de s’implanter dans le pays.

Située au cœur du continent européen, à mi-chemin entre Paris, Moscou, Stockholm et Budapest, la Pologne compte pas moins de 7 pays frontaliers : une situation géographique qui lui confère une importance stratégique non négligeable. Sa capitale Varsovie s’imposant de plus en plus comme un nœud routier international, la Pologne possède également plusieurs ports, reliés à la Mer du Nord grâce à la Mer Baltique, qui facilitent l’exportation de marchandises vers les anciennes Républiques soviétiques.

Autre point fort du pays : la main d’œuvre. Elle est abondante, polyglotte et qualifiée : le nombre d’étudiants dans l’enseignement supérieur a été multiplié par cinq au cours des 20 dernières années… Elle est aussi – au moins jusqu’à présent – nettement moins onéreuse qu’en Europe occidentale.

Un environnement propice aux affaires et aux investissements qui se voit également soutenu par un système juridique et financier transparent, fruit d’un important travail législatif effectué depuis la période de pré-adhésion à l’UE, apportant une simplification du cadre réglementaire et une harmonisation avec les règles communautaires. Sans compter que l’appartenance de la Pologne à l’UE permet également de bénéficier des « quatre libertés » instaurées par l’Union européenne que sont la libre-circulation des marchandises, des capitaux, des services et des personnes (principe du « marché intérieur » ou « marché unique »).

Un potentiel considérable pour les investisseurs étrangers

D'après le Rapport sur les investissement mondiaux 2017 de la CNUCED (5)), les IDE vers la Pologne ont décliné en 2016 pour se stabiliser à 11,4 millions USD. Néanmoins, en 2017, les investissements sont repartis à la hausse et ont crû de 23,1% par rapport à l'année précédente (6)). En 2016, les Pays-Bas et l'Allemagne ont été les pays d'origine de la plupart des IDE en Pologne. Ceux-ci se sont concentrés sur l'industrie manufacturière (28,6%), les activités scientifiques et techniques (18,8%), les technologies de l'information et de la communication (17,7%) et l'immobilier (11,4%).

Portée par son dynamisme et les nombreuses opportunités qu’elle offre aux entrepreneurs, la Pologne se développe rapidement et son visage économique est en train de changer. Si les premières entreprises étrangères l’ont choisie avant tout pour la sous-traitance, elles sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses à s’y implanter pour la production complète de marchandises de qualité élevée, misant sur le savoir-faire et le potentiel d’innovation du pays.

Quant aux entreprises tricolores, elles sont à ce jour plus de 800 à être présentes dans le pays et emploient environ 200 000 personnes. Considérée comme un partenaire privilégiée dans le domaine industriel, technologique et scientifique, la France fait partie des premiers investisseurs étrangers en Pologne (en 2012, les flux nets se sont élevés à 3,1 milliards d’euros, le montant total des investissements français cumulés approche les 22 milliards d’euros(5)).

Pour les entrepreneurs français, des perspectives intéressantes existent notamment dans les domaines de l’énergie (y compris le secteur nucléaire), du bio (l’engouement des consommateurs polonais pour ce type de produits ne cesse de croître) et de l’environnement. De même, la modernisation des infrastructures du pays, lancée dans les années 2000, n’étant pas encore achevée, les secteurs des transports et de l’éco-urbanisme continuent de générer de réelles opportunités d’affaires pour les entrepreneurs français qui sauront les saisir.
Le gouvernement polonais souhaitant poursuivre sa politique de privatisation, d’autres possibilités d’investissement pourraient se présenter dans les années à venir.

Stéfanie Molter, Les Echos Publishing

(1) http://donnees.banquemondiale.org/pays/pologne
(2) idem
(3) http://unctad.org/en/PublicationsLibrary/wir2014_en.pdf
(4) http://unctad.org/en/PublicationsLibrary/wir2014_en.pdf
(5) http://www.tresor.economie.gouv.fr/File/403879
(6) https://www.fdiintelligence.com/
(7) http://www.tresor.economie.gouv.fr/File/403879

International
International

Entreprendre en Pologne

Une économie polonaise en bonne santé, des secteurs attractifs
Puissance économique solide de l’Union européenne et premier marché en Europe centrale, la Pologne figure également parmi les pays les plus attractifs en termes d’investissements directs étrangers (IDE). Caractérisé par une économie en forte diversification avec de nombreux secteurs en expansion, le pays a mieux résisté à la crise mondiale que nombre de ses voisins européens. En 2009, en pleine crise mondiale, elle était le seul Etat membre à connaître une croissance positive. Le pays bénéficie d’une croissance forte et équilibrée, de 4,6% (2017), ainsi que d’un pouvoir d’achat en constante augmentation. Une économie stable, une main d’œuvre qualifiée et compétitive, un pouvoir d’achat en constante augmentation, une fiscalité attractive pour les entreprises… Ouverte sur l’extérieur et bénéficiant d’une situation géographique idéale au cœur du continent, la Pologne a su tirer profit de son intégration à l’Union Européenne et représente aujourd’hui un marché de choix pour les PME françaises ! Dossier réalisé par Stéfanie Molter, Les Echos Publishing.
Tous les articles du dossier
Les autres dossiers du mag
Une économie polonaise en bonne santé, des secteurs attractifs
Vie de l’entreprise

Mai 2019

Développez vos activités à l’international avec BNP Paribas

BNP Paribas met à votre disposition Trade Development, une équipe de spécialistes vous apportant une réponse personnalisée et concrète dans le cadre d'un véritable partenariat.
A chaque étape de votre développement, nous vous apportons information, conseil et nous prenons en charge les actions nécessaires à la réalisation de votre projet dans le pays que vous prospectez.

En savoir plus sur Trade Development 
Accédez au site de BNP Paribas Polska  
 

Une économie polonaise en bonne santé, des secteurs attractifs
International

Janvier 2019

Optimiser le pilotage de votre entreprise
Vie de l’entreprise

Novembre 2018