Création d’entreprise

Entreprendre à la campagne : pour ou contre ?

11/08/2016
Entreprendre à la campagne : pour ou contre ?
Ah, la campagne ! Son cadre de vie, ses loyers peu élevés ! Mais aussi son isolement et ses manques d’infrastructures ... Les avantages à entreprendre en dehors des grandes villes, ça se discute ! L'avis de trois entrepreneurs installés en milieu rural.

La province ne manque pas de villes très attractives pour les créateurs de start-up, telles que Lille, Montpellier et Toulouse. Mais qu'en est-il des petites villes, et de la campagne ? A l'heure de la dématérialisation, créer son entreprise n'importe où semble possible, à condition d'être relié à Internet. Dans les faits, avant de s’installer en milieu rural, mieux vaut peser les avantages et les inconvénients. Voici d'abord les "pour", selon trois entrepreneurs qui ont choisi la campagne ...

#1 Les régions déroulent le tapis rouge aux créateurs d'emplois

Un chef d'entreprise présente toujours un intérêt pour une localité : il produit de l'activité. « Au niveau du conseil régional de Guéret, ils ont compris tout l'intérêt de l'implantation de l’usine : nous créons de l'emploi », affirme Thierry Plouvier, directeur général de Terali, un laboratoire : pharmaceutique qui a ouvert un site en 2015 dans cette ville située en Creuse. L'entreprise, implantée à l'origine à Fondettes (Indre-et-Loire), a été créée en 1987 et rachetée par l'actuel directeur en 2009. « Ils ont déroulé le tapis rouge pour nous car c'était du gagnant-gagnant. »

#2 Les coûts sont plus facilement maîtrisés

Dans les petites villes et villages, les loyers sont moins chers, et cela fait parfois la différence. « On contrôle beaucoup mieux les coûts », confirme le DG de Terali. Elixir Aircraft, une entreprise de production d'avion de tourisme implantée à Périgny (Charente-Maritime), est par exemple hébergée dans un hôtel d'entreprise qui appartient à l'agglomération de La Rochelle. « Les loyers sont très intéressants », confirme Arthur Léopold-Léger, le PDG de cette société fondée en 2014. Il estime que si les coûts ne sont pas forcément moins chers pour l'entreprise, la vie est en tout cas meilleur marché les collaborateurs.

#3 Les « perles » ne sont pas si rares

Alors qu'il semble plus difficile de trouver des candidats qualifiés en province, les entreprises interrogées ont trouvé les perles rares plus facilement qu'elles ne l'imaginaient. Thierry Plouvier n'a eu aucun problème de recrutement, que ce soit en Touraine ou dans le Limousin. « Nous avons trouvé un docteur en pharmacie capable de faire le plan de développement d'un médicament », assure-t-il.

#4 La qualité du cadre de vie, ça compte !

Le cadre de vie ne rentre pas vraiment dans ce qui fera directement la réussite d'une entreprise. Mais Arthur Léopold-Léger le reconnaît : « Venir s'installer dans les environs de La Rochelle était une manière de vivre dans un environnement sympa ! ». Un cadre de vie agréable compte aussi pour les collaborateurs. Il contribue à faciliter parfois les recrutements, ce qui offre un avantage compétitif aux entreprises.

#5 Chaque région a ses spécificités et ses dispositifs d’aide

Le PDG d'Elixir Aircraft admet néanmoins que l'air marin n'est pas uniquement ce qui l'a attiré. « Le niveau technologique du bassin économique est élevé, notamment sur le composite mais pas uniquement. Dans le nautique et le ferroviaire également, et maintenant dans l'aéronautique avec nous ! »

Lorsqu'on se lance à la campagne, il faut aussi se renseigner sur les dispositifs propres à la région de son élection. Il peut y avoir de bonnes surprises sur des programmes n'existant pas toujours en région parisienne, par exemple. « Nous avons pu bénéficier d'une aide de l'agglomération pour prendre des stagiaires à coût zéro pendant six mois, les former et les embaucher, raconte Arthur Léopold-Léger. Je ne sais pas si ce système existe ailleurs. »

#6 La concurrence est moins rude

Un projet innovant aura plus de chance de se faire remarquer en province que dans les grandes métropoles. Thierry Plouvier l'observe par le biais des contrats d'apprentissage qu'il a pu décrocher. « Dans les grandes villes, il y a davantage de grosses entreprises, il est plus difficile d'attirer les jeunes talents. » Même constat pour Arthur Léopold-Léger : «  A Paris ou même à Nantes, nous aurions plus de mal à mettre en avant notre société. Ici, nous savons qui sont les autres entrepreneurs. Il y a un effet « petit village » qui peut aider. »

Les inconvénients de la campagne pour l'entrepreneur : lenteur et éloignement

 Avant d’installer son entreprise à la campagne, il ne faut pas, dans l’enthousiasme, négliger les inconvénients.
 
L'environnement business est moins rôdé que dans les métropoles. Alors que dans les grandes villes, l'expérience et la concentration des entreprises font que les personnes sollicitées sont souvent au courant de ce qui se fait, il n'en est pas toujours de même à la campagne et dans les petites villes. « Il faut être patient parce que, pour avoir accès aux banques d'investissement, les acteurs locaux ont besoin de vous connaître, estime Thierry Plouvier. C'est comme le petit prince et le renard, il faut s'apprivoiser !
Dans la région Centre ou dans le Limousin, ce phénomène de connaissance de l'autre prend du temps et ce encore depuis la crise. Les banques commerciales ont surtout investi dans les grandes sociétés, cela a été assez douloureux au niveau régional. » En la matière, le conseil de l'entrepreneur repreneur consiste à créer une équipe qui va vous permettre de trouver les financements. « Des réseaux existent aussi en région. » Il faut apprendre à s’y insérer et à les développer.

 Autre problème, la distance. Dès que vous avez besoin de rencontrer des investisseurs, des fournisseurs ou d’autres partenaires, il faut avaler les kilomètres et y consacrer des journées entières. « Pour aller chercher de l'argent, il faut aller à Paris, regrette Arthur Léopold-Léger. Les grosses sociétés de services sont toujours basées là-bas. Je passe donc beaucoup de temps sur la route. »
 

Chloé Goudenhooft, Les Echos
Création d’entreprise