#ConnectHers

MayWay : des vêtements doux "pour les femmes aux peaux sensibles"

Morgane Dennielou, MayWay
Morgane Dennielou, entrepreneure et fondatrice de la marque MayWay, revient sur son parcours et évoque ses ambitions pour sa jeune entreprise.

Lancée à l’été 2017, MayWay est une marque française d’origine bretonne, installée à Brest, qui produit des vêtements homewear doux écoresponsables conçus pour apporter douceur, confort et bien-être aux femmes soucieuses d’une consommation responsable.

En effet, les vêtements Mayway sont fabriqués dans des fibres naturelles pour la plupart certifiées GOTS (Global Organic Textile Standard) ou semi-naturelles, sans étiquettes de composition et avec des coutures plates afin de respecter les peaux sensibles.

Comment vous est venue l'idée de créer MayWay ?

Mayway est née de mon histoire personnelle. Atteinte d'eczéma depuis l'enfance, j'ai toujours eu des difficultés à trouver des vêtements confortables, qui ne grattent pas, ni piquent pas, dans des matériaux naturels et doux pour ne pas irriter ma peau, d'où l'idée de les créer.

L'idée initiale de Mayway était de s'adresser aux femmes ayant la peau sensibilisée par différents problèmes de peau (eczéma, psoriasis, brûlures, après traitement radiothérapie..). Aujourd'hui Mayway concerne toutes les femmes désireuses de s'habiller de façon écoresponsable et toujours en privilégiant le confort. Dans les prochains mois, nous allons développer également une gamme pour hommes et enfants.

Où en êtes-vous dans le développement de votre activité ? Quelles sont les prochaines étapes ?

Nous sommes en train d’étoffer notre réseau de distributeurs en France, dans des boutiques de prêt-à-porter éthique, dans les centres de thalassothérapie et de cures thermales. Puis, nous visons le développement de notre gamme à l'étranger, notamment en Allemagne et en Autriche où le certificat GOTS est déjà très connu.

Quelles sont les valeurs qui vous animent et qui se reflètent dans votre activité ?

Je dirai l’humilité, la patience, le travail et la discipline

Attachez-vous une importance à la dimension régionale de votre société ?

Absolument, je privilégie les acteurs locaux dans la mesure du possible notamment pour les supports comme les papiers, les cartons, l’imprimerie… J’ai aussi un projet de création de vêtements tricotés en Bretagne. Par ailleurs, nous travaillons sur un projet de teinture naturelle à base de déchets agricoles locaux (betterave, carotte...).

De votre expérience d'entrepreneure, quelles sont les leçons ou les points de vigilance majeurs que vous avez identifiés ?

Il est primordial d’être passionné par son travail, sinon les coups durs sont plus difficiles à surmonter. Sachez prioriser, vous adapter en permanence. Suivez votre intuition, le plus souvent elle ne vous trahit pas. Sachez aussi vous entourer des bonnes personnes, pensez à déléguer et respectez vos limites. Enfin, accordez de l’importance à une bonne hygiène de vie (sport, alimentation, mental, spirituel).

Propos recueillis par Parlons PME

#ConnectHers