Création d’entreprise

L’entrepreneuriat en tête des choix de carrière des Français

09/01/2019
Entrepreneuriat choix de carrière
Récemment publiée, la 2e partie des résultats de l’Indice Entrepreneurial Français (IEF) 2018 démontre l’attractivité de ce choix de carrière pour un pourcentage important de Français.

Évaluer et analyser le dynamisme entrepreneurial et son évolution : récemment publiée par l’Agence France Entrepreneur (AFE), le 2e volet des résultats de l’Indice Entrepreneurial Français (IEF) 2018 – enquête réalisée avec le soutien de Pôle emploi, de la Fondation d’entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur et le concours de TMO Régions – témoigne de l’attractivité de l’entrepreneuriat aux yeux d’une grande partie de la population française.

Un choix de carrière particulièrement intéressant

Menée auprès d’un panel de 2 500 personnes, l’enquête révèle notamment que près d’un tiers (30 %) des Français âgés d’au moins 18 ans sont – ou ont été, à un moment de leur vie – dans une dynamique entrepreneuriale. De même, nombreux sont ceux qui estiment que le fait de devenir chef d’entreprise représente un choix de carrière particulièrement intéressant : un avis non seulement partagé par 67 % des personnes se trouvant dans une démarche entrepreneuriale, mais aussi par 42 % de celles qui se situent en dehors de ce mouvement.

Par ailleurs, si l’IEF 2018 révèle que les femmes s’inscrivent moins souvent dans une dynamique entrepreneuriale que leurs homologues masculin (23 % contre 37 %), force est de constater que les motivations principales pouvant les amener à vouloir créer ou reprendre une entreprise se ressemblent. Ainsi, parmi les raisons les plus fréquemment évoquées, on retrouve notamment le désir d’être indépendant et d’être son propre patron, ou encore l’envie de s’épanouir et de réaliser un rêve.

L’entrepreneuriat pour un retour à l’emploi ?

Enfin, les résultats montrent que les demandeurs d’emploi ne sont pas à l’écart de cette tendance globale, bien au contraire ! En effet, pas moins de 27 % d’entre eux sont – ou se sont déjà – engagés dans une démarche entrepreneuriale. Parmi eux, 22 % déclarent vouloir profiter de leur situation pour lancer un projet qui leur tient à cœur et 13 % envisagent cette voie comme seul et unique moyen pouvant leur permettre de retrouver un emploi.

Pour en savoir plus et consulter des chiffres complémentaires, rendez-vous sur : www.afecreation.fr

 

Stéfanie Molter, Les Echos Publishing
Création d’entreprise
Tags: 
création d'entreprise