Management

Entrepreneurs, ne vous laissez pas ronger par le stress !

21/08/2017
stress-entrepreneurs
Le stress, à défaut de motiver et challenger les entrepreneurs, peut être négatif et donner lieu à des frustrations et de l'inefficacité. Des conseils pour ne pas se laisser absorber par le stress.

Le stress est une cause de mauvaise santé pour 58 %* des entrepreneurs. Apprendre à reconnaître les signes du stress : troubles du sommeil ou du comportement, surcharge mentale, maladies cardio-vasculaires… permet de mieux le maîtriser.

Quant aux pistes pour s’en sortir, elles sont nombreuses : sport, méditation, relaxation, réseau d’accompagnement…  Voici les conseils de la psychologue Charlotte Moysan et d'Olivier Torrès, associés à l’observatoire Amarok.

#1. Même choisi, le stress est nocif

Si cela peut vous rassurer, dites-vous que vous n'êtes pas un cas isolé. La grande majorité des entrepreneurs disent vivre les mêmes angoisses. Tous cumulent plusieurs facteurs pathogènes : surcharge de travail, pression de la concurrence, perte ou conflit avec un client, facture impayée, chute des commandes, problème de qualité, de trésorerie, pression fiscale, absence d’un salarié…

Néanmoins, les entrepreneurs ont l’avantage d’être en stress choisi par rapport aux salariés qui sont en stress subi. Vu comme un challenge et générant de la satisfaction au travail, le stress choisi est cependant tout aussi pathogène. « un chef d’entreprise sur deux estime avoir des journées stressantes, voire extrêmement stressantes.

C’est leur moteur, ce qui les fait avancer. Pourtant, il n’y a pas de bon stress. Le stress choisi impacte tout autant la santé. Par exemple, une surcharge de travail qui se prolonge pourra entraîner des problèmes de santé dont le classique infarctus ».


« Il n'y a pas de bon stress », insite la psychologue Charlotte Moysan. - D. R.

#2. Identifiez les premiers symptômes du stress

Gardez en tête les signaux d’alerte pour repérer votre niveau de stress. Si vous détectez des symptômes récurrents, c’est que votre stress devient pathogène et peut avoir des conséquences importantes sur votre santé.

Les alarmes précoces sont multiples et tout changement dans votre comportement constitue un signe : une nature calme qui devient irritable et manque de patience auprès de sa famille, ses salariés ou ses clients, des troubles du sommeil, des insomnies, des addictions multiples, des problèmes de concentration…

Au niveau corporel, TMS, maux de dos, troubles digestifs ou migraines montrent que votre corps commence à réagir.

#3. Oubliez le stress, regardez le côté positif !

Pour contrebalancer le stress, rien de tel que de mesurer vos satisfactions et d’en prendre conscience. Le but est de ne pas rester sur du négatif. « Le mot stresseur n’a pas son équivalent positif », regrette Olivier Torrès, professeur chercheur à l'université de Montpellier et à la Montpellier Business School. L'observatoire Amarok a bâti un satisfactomètre.

Cet outil liste les événements professionnels qui génèrent de la satisfaction pour les entrepreneurs.

Parmi les petites satisfactions : la rentrée de liquidités ou la participation à un salon. Les plus grandes satisfactions sont l'agrandissement des locaux, signe de bonne santé de l'entreprise, la formation ou le coaching du dirigeant, et en tête sur cette liste, la satisfaction des clients.

Ces événements génèrent chez les entrepreneurs des émotions positives : de la fierté, du soulagement, du contentement, de la joie... « L’intérêt d’en faire la liste est d’être plus attentif aux bonnes nouvelles et de faire durer le plaisir en les fêtant, insiste Olivier Torrès. En général, la satisfaction d’un entrepreneur est plus importante que son stress, c’est pour ça qu’ils tiennent. »
 
La satisfaction du client est l'événement qui rend les entrepreneurs les plus satisfaits d'eux même. - shutterstock.com

#4. Mesurez votre stress et son évolution

Cherchez à repérer les événements professionnels les plus stressants. Vous pouvez notamment vous aider du stressomètre entrepreneurial imaginé par Amarok, l’observatoire de la santé des dirigeants de PME.  Le but est d'identifier et reconnaître vos facteurs de stress pour pouvoir mieux les déjouer.

Parmi les différents événements récurrents qui impactent le stress des entrepreneurs : la surcharge de travail**. Les plus intenses en termes de stress ? Le dépôt de bilan, un problème de trésorerie, une baisse de l’activité commerciale ou un mauvais résultat annuel. L’objectif est de cibler ces stresseurs et de trouver l’outil adapté pour en sortir.

Le stressomètre de l'observatoire Amarok
 
 A partir de la liste des événements, calculez chaque mois votre niveau de stress global, et son évolution.
* Enquête menée par la fondation MMA Entrepreneurs du futur, auprès de 1.504 dirigeants de PME
 ** Etude de l’Observatoire Amarok de 2014 (Torrès et Lechat)

Management