Management

Suivre son intuition, une bonne chose même en affaires

20/10/2017
Faites appel à votre intuition
N'avez-vous jamais eu cette sensation d'un warning qui s'allume dans votre tête, ou au contraire d'un fait assez fort sans pour autant avoir de raison rationnelle... Cela s'appelle de l'intuition, et dans un environnement économique qui évolue vite, la vôtre peut faire la différence. Les conseils du coach André Gessalin...

Le PDG d’Apple, Tim Cook en personne, l’a revendiqué lors d’une remise de diplômes à l’université américaine de Duke : « Je suis fondamentalement rationnel. Mais toutes les décisions importantes que j’ai prises pour l’entreprise, c’est mon intuition qui les a guidée ». Les décideurs intuitifs, comme le patron de la marque à la pomme, ont des résultats bluffants, assure André Gessalin, coach-formateur qui travaille sur le sujet depuis plusieurs années. « Diriger son entreprise par le seul prisme de la rationalité est trop réducteur. Dans un monde incertain et insaisissable, l’intuition peut faire la différence ».

Six raisons de suivre son intuition pour mener son entreprise vers le succès

#1. Sortir des sentiers battus, être unique...

Compter uniquement sur sa rationalité risque de vous faire emprunter des chemins mille fois empruntés. « Être intuitif, c’est trouver votre unicité, vos rêves pour trouver l’entreprise qui vous ressemble », explique André Gessalin. On a besoin de son intuition pour ouvrir des voies nouvelles et créer une stratégie différenciante.

#2. Imaginer l'impensable, débrider l'innovation

La force des intuitifs est de pouvoir créer, à partir d’éléments différents, des concepts que les esprits purement logiques auraient du mal à imaginer. Elon Musk parvient parfaitement à réaliser ses rêves. Le fondateur de Tesla et SpaceX n’a pas besoin de passer par des études de marché interminables pour faire aboutir un projet. Cette rapidité de décision et d'exécution permet de gagner un temps précieux sur la concurrence. « L’intuition est la mise en cohérence d’informations disparates en un tout réunifié », rappelle André Gessalin.

#3. Dans l'urgence, décider mieux

Dans Sully, le film de Clint Eastwood, le commandant de bord démontre scientifiquement que son intelligence intuitive a permis de sauver les 155 passagers de son avion. Il choisit de se poser sur le fleuve Hudson en mode manuel alors que le pilotage automatique aurait envoyé tout le monde à la mort. Dans bien des situations, votre décision intuitive sera bien plus efficace que de longues tergiversations qui épuisent le cerveau avec le vain espoir de rendre une décision rationnelle.


#4. Emporter l'adhésion et la confiance

On préfèrera toujours un manager qui offrira son soutien spontanément à un manager plus calculateur. Pour bien gérer une équipe, la confiance fait souvent la différence. « Les dirigeants intuitifs se démarquent par leur sérénité et leur confiance », selon André Gessalin. Le boss qui mise sur son intuition aura donc plus de facilité à la diffuser autour de lui et à relier tout le monde autour d’un projet.

#5. Réagir vite, s'adapter aux nouvelles situations

Contrairement au rationnel, l’intuitif dépense peu d’énergie mentale pour enchaîner les décisions. Il est donc davantage apte à triompher des obstacles même dans un laps de temps relativement court. « Comme les vieux sages des films de Kung-Fu, le dirigeant intuitif est dans l’ici et maintenant. Cela lui donne une meilleure capacité d’adaptation face aux imprévus », souligne André Gessalin.

#6. Vivre ses émotions, cultiver son empathie

Etre intuitif, c’est aussi ne pas avoir peur de ses émotions. « Laisser vivre ses émotions peut vous apprendre des choses sur un client, un collaborateur ou un partenaire en affaires. Et donc répondre mieux à leurs attentes », explique André Gessalin.

 

 

 

 

 

Bruno Askenazi, Les Echos
Management